in ,

Keny Arkana – J'ai osé


👆🏽Scroll👇🏽

Go to this user's "Shop the Post with".

Support w. a purchase & help pay Artists & Content Curators💰. FAQ

×

Keny Arkana – J’ai Osé, extrait de son nouvel album “Tout tourne autour du soleil” disponible ici http://po.st/KenyArkanaToutTourne

Clique ici http://po.st/KenyArkanaYT pour t’abonner à la chaîne officielle Keny Arkana

Site Officiel : http://www.keny-arkana.com
Facebook : http://on.fb.me/McgUYv
Twitter : https://twitter.com/kenyarkana

2012 Because Music (http://po.st/because)

PAROLES:

J’ai toujours tout fait à ma sauce, j’ai pas écouté les médisants / J’ai quitté tôt les bancs de l’école qui me trouvait trop épuisante / J’ai renié mon auréole quand mes plaies étaient trop vivantes / Entre les murs d’une cellule glauque ou sur le dos d’une étoile filante / Je suis partie loin de chez moi, ou m’a-t-on emmenée de force? / J’ai traversé mes peurs une à une de mon zèle de gosse / J’ai soulevé des montagnes, même sous le ricanement de l’autre / J’ai connu l’infernal et puis le rayonnement de l’Aube / J’ai voulu comprendre qui avait décrété que ce monde pourri serait ainsi / Qu’on ne pourrait jamais rien y changer sans s’faire fracasser par ceux qui portaient l’insigne / J’ai écrit des millier de rimes / Que j’ai sorties en m’écorchant les tripes / Gardez vos cases et vos titres! / Sauvage parmi les sauvages qui nagent en regardant l’éclipse / Sans bouée de sauvetage, j’nage / Dans l’immensité de la life, / Pente sèche ou sommet, sache que j’oublie pas d’où sont nées mes balafres / Si j’suis pas là c’est que je me ballade / Feuilles et stylos sur le champs de bataille / Fuck les mythos et leurs plans de bâtards / Moi aussi Babylone m’a rendu malade / J’ai osé regarder mes torts (j’ai regardé mes torts) / Oui j’ai traversé des déserts (et j’ai suivie l’Étoile) / J’ai osé défier l’époque (j’ai défié l’époque) / Et j’ai osé croire en mes rêves (sinon qui le fera pour moi?) / Quand tous veulent te faire rentrer dans les normes / (on ne rentre pas dans les normes!) / Parce qu’ils ont inventé les règles (j’ai prôné l’insoumission) / J’ai osé refuser les ordres (j’ai refusé les ordres) / Et j’ai osé croire en moi-même (chacun sa route et sa mission) / J’ai toujours été autonome, j’ai attendu après personne / J’trouvais la vie monotone, j’voulais pas connaître que la même zone / J’ai osé marcher sur le globe et dévier les codes / Pour dévisser les portes, avec ma plume j’ai défié l’époque / J’ai dû affronter mes flippes, mettre à l’épreuve ma foi / J’ai dû me sortir de la merde en rêvant de faire entendre ma voix / Ya ceux qui prétendaient savoir, qui me prédisaient le placard / P’tite fraudeuse au bout du monde presque reconnue à chaque gare / Donc j’démarre à fond, passe à l’action / Bout de quai, en bouquet fausses déclarations / Émanation de choses irréelles (bam!) arrive et sors comme une déflagration / Jeune vagabonde qui, quand la masse abonde, fuit, amie de chaque bastion / En couleur j’écris à la bombe, mes rêves sur les murs gris de la nation / Par effraction, j’suis rentrée dans le rap / J’prends ce que la Vie me donnera / J’grandis chaque seconde et chaque seconde j’fais un doigt à vos codes-barres / On m’a dit “laisse tomber c’est trop tard”, mais j’ai foncé / Sourcils froncés, jeune effrontée au front / J’ai osé défier l’empire, maaan! / Refrain / Si j’les avais écoutés, je serais devenu l’ombre de moi-même / Le cœur lourd, l’Âme étouffée, j’avais aucune chance mais je l’ai prise quand même / Je serais devenu aigris par le manque d’audace de ma vie / A regarder les trains qui passent, les pieds cimentés sur le parvis / J’aurais fini par rouiller, dans la routine et sa démence / A ne faire que le tour du quartier, comme si tout était vide de sens / Alors j’ai sauté dans le vide, saut de l’Ange, dans le vide j’me lance ! / Et puis j’ai osé penser seule, et j’ai osé dire ce que je pense ! / J’ai osé pousser les limites, déplacer les montagnes / Braver les interdits, à suivre les battements de mon âme / J’ai osé conjurer le sort et les schémas de longue date / Quitte à choquer ceux qui disent que ton passé te condamne / Refrain.

Report

Written by Keny Arkana

What do you think?

Comments

Leave a Reply

Loading…

MC Showcase 2012 – Alyssa Marie [prod. by The C.U.B.S.]

Keny Arkana – Retour à la Terre (Outro) + Le retour de l'enfant prodigue